Fandom

Le Waterloeux Wiki

Présentation extérieure au texte

183pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Jacquette versoModifier

  • Elle est probablement conçue de façon à imiter le "tas brouillon, froissé de feuilles recouvertes d'écriture au charbon" mentionné dans la préface. Ceci est d'autant plus possible que la police du titre ("LEMONY SNICKET: the unauthorized autobiography") est la même que celle utilisée dans la préface pour marquer le mot "SNICKET" apparaissant sur le dit tas de feuilles. L'on peut ainsi penser que l'emballage du dit tas a été ouvert (par Handler, comme il l'avoue dans la préface) et que l'introduction n'a été que rajoutée et éditée par la suite dans le tas de papier kraft qui protégeait les feuillets.
  • Le titre de l'ouvrage joue sur les deux sens du mot "autorisé" : "permis" et "réalisé par l'auteur lui-même." Dans le monde de l'édition sont ainsi toujours distinguées les biographies autorisées (rédigées sous accord ou demande directe de la personne qu'elle décrivent, ou écrites de sa main même, en ce cas il s'agit d'une autobiographie ; dans les deux cas les faits relatés sont ceux que la personne décrite veut voir apparaître) des biographies non-autorisées (rédigées par forcément par une autre personne, et le plus souvent avec une intention critique ou polémiuque, destinées à révéler des faits que la personne décrite ne veut pas voir connus du grand public). Par ailleurs Snicket dans cet ouvrage (et notamment grâce à la préface d'Handler, son humble serviteur) s'efforce avec énergie de laisser croire que cet ouvrage n'a pas forcément été écrit de sa main. Bref, le titre est aussi confus et mystérieux que le contenu du livre.

Jacquette rectoModifier

  • Cette jacquette-leurre est une auto-parodie évidente de la série, la maquette imitant avec plus ou moins de fidélité les couvertures originales, dans un ton moins macabre et gothique, et volontairement mièvre et enfantin.
  • L'histoire factice exposée est un contre-pied total de la série. Le "vieux Grinchignol" mentionné dans le résumé est-il une allusion voilée à Olaf ? Dieu sait que Snicket adore le décrire en termes peu flatteurs.
  • Loney.M.Setnick et Beth Quiltrest sont des anagrammes évidents de Lemony Snicket et de l'illustrateur Brett Helquist. Ceci est aussi une manière de montrer qu'Helquist est un collaborateur proche de l'auteur, comme une lettre de l'Autobiographie le révèle plus tard.

CouvertureModifier

  • La scène est probablement censée faire penser à la réunion du club dans la préface, et plus particulièrement à la page 193, où le vieux gentleman offre sans un mot le paquet contenant l'autobiographie à une mystérieuse jeune femme. Notons (chose importante pour une théorie future) que la dite femme porte une bague.
  • L'homme de face est-il Lemony Snicket ? La mise en valeur centrale, la face cachée, le style vestimentaire, le chapeau melon... Le laissent présager. Il ne paraît pas incohérent d'affirmer que Snicket était à cette réunion ; la façon sont l'autobiographie passe de main en main et sa pseudo-provenance étrangère à Snicket sont directement décrites comme artificielles. Snicket voulait probablement que la jeune femme délivre l'autobiographie à la maison d'édition d'Handler, et aurait demandé au vieux gentleman d'agir comme s'il n'avait pas été là pour des raisons de sécurité.
  • Notons également que cet homme tient un parapluie. Ca paraît anodin, mais celà peut étayer la théorie selon laquelle l'homme est Lemony Snicket (voir plus bas), puisque dans le chapitre 1 Lemony affirme trimballer un parapluie.

Quatrième de couvertureModifier

Reproduction couleur (ironie) de la une du Petit Pointilleux de la page 3. Néanmoins il semble s'agir d'une version "corrigée" postérieure, apparemment imprimée dans la même journée pour préciser une faute de l'article. Les fautes suivantes peuvent être :

  • Le lieu de naissance de Lemony.
  • Lemony n'a pas commencé sa carrière au Petit Pointilleux comme critique de théâtre, mais comme rédacteur des nécrologies, comme révélé dans les Lettres à Béatrice.
  • La certitude même de sa mort.
  • Sa supposée relation avec le scandale de VDC (probablement une allusion à ses accusations de pyromanie).
  • Son absence de descendants ? Allez, il faut bien satisfaire les personnes estimant que Violette est en réalité la fille de Lemony... Béatrice Dénouement compte-t-elle comme une descendante ?

La correction semble surtout une manière de préciser à quel point la mort de Snicket reste une énigme pour le grand public : à la vue de la fuite incessante de l'auteur et son changement continu de localisation, la police n'a sûrement jamais cru totalement à son trépas. Du fait du post-it, il semble improbable que Snicket ait délibérément fait croire à sa mort pour vivre en paix/

Ex-LibrisModifier

Le copyright éxagérément long précédant la préface contient quelques informations intéressantes :

  • Snicket est délibérément qualifié de "unreliable narrator," c'est à dire un narrateur n'hésitant pas à ne pas écrire les évènements tels qu'ils se sont exactement passés. Un os jeté à tous ceux estimant que Snicket n'a pas forcément toujours dit la vérité dans ses ouvrages...
  • C'est également un "flâneur," terme lié au tome 12.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard