Fandom

Le Waterloeux Wiki

Le Collège-Lycée Privé Alfred J. Prufrock

183pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

'Souviens-toi que tu mourras.'

Devise de l'Etablissement

ArchitectureModifier

Le Collège-Lycée Privé Prufrock se compose en premier lieu d'une longue et immense allée de briques envahies de mousse, longeant une vaste pelouse brunâtre qui n'a, semble-t-il, jamais été arrosée. Ceci semble former la cour de récréation (elle sert aussi pour les cours de sport), qui débouche sur le bâtiment en lui-même, composé de cinq ailes, toutes en pierres grises polies. On y entre par une immense arche de pierre, portant en lettres noires le nom de l'établisserment et sa devise, Memento Mori. Les cinq ailes du bâtiment, alignées côtes à côtes, ont toutes la même forme : rectangulaires à la base avec un fronton en demi-cercle, ce qui les fait furieusement ressembler à des pierres tombales, ou à des pouces dressés. Ils font au moins neuf étages.

Aile AdministrativeModifier

Ses couloirs sont envahis des sons stridents du violon du Principal-Adjoint Néro, qui répète sans cesse. L'intérieur est strictement interdit aux élèves sous peine de se voir retirés les couverts au réfectoire de façon permanente.

Situé au neuvième étage, le minuscule bureau de Néro s'ouvre sur une large porte en bois massif ; il comporte une table, une chaise et une lampe, toutes de métal, et une fenêtre aux rideaux à motif d'escargots (accordés à sa cravate). Un ordinateur de pointe trône dans un coin de la pièce.

Aile des Salles de ClasseModifier

Tout retard en cours vaudra aux élèves d'avoir les mains attachées derrière le dos lors des repas.

  • Salle 1 : Monsieur Remora.
  • Salle 2 : Mme Alose.

Aile du RéfectoireModifier

Sert les petits-déjeuners, déjeuners et dîners. Tout retardataire se verra confisquer verres et bols ; les aliments liquides et boissons seront servis en flaques sur les plateaux.

Aile de l'AuditoriumModifier

Néro y donne chaque soir un récital de six heures. La présence est obligatoire sous peine de devoir acheter à Néro un grand sac de truffes (5kgs plus précisément) et de le regarder les manger.

Aile de l'InternatModifier

Tout le monde s'accorde à souligner la qualité exceptionnelle de l'internat, richement décoré : ludothèque, salons avec large cheminée de brique, chambres avec coupes à fruits remplacée chaque mercredi. L'internat est réservé aux élèves disposant de parents ou tuteurs vivants, qui doivent fournir une autorisation écrite ; sinon, c'est la bicoque aux orphelins.

A souligner ici la présence d'une grande bibliothèque où les élèves peuvent emprunter des livres, décorée de lampes en forme de poissons. On y trouve aussi travaillant là le fameux bibliothécaire VDC posant sans cesse aux élèves des questions sur leur mère.

PersonnelModifier

AdministrationModifier

ProfeseurModifier

D'après Mr Poe, tous les professeurs sont censés posséder des diplômes de niveau supérieur, mais connaissant Néro, leur vérification est sûrement faite par dessus la jambe.

Le seul établissement scolaire rencontré au cour de la série à de quoi rendre votre collège beaucoup plus accueillant en comparaison. La grande arche qui surplombe son entrée, tel un arc en ciel où toutes les couleurs auraient été noires ou grises, porte la devise de l'établissement : "Memento Mori", soit en latin "Souviens-toi que tu mourras". Si cette entrée n'est guère plaisante, ce n'est rien à côté de la forme originale qu'a dessiné l'architecte - manifestement dépressif - qui ressemble furieusement à des pierres tombales.

Le bâtiments est divisé en cinq parties : le bureau de l'administration, la cantine, les salles de classes, le grand auditorium, et le réfectoire.

Le brueau de l'administration est là où règne le Proviseur Adjoint Néron, les couloirs sont donc à éviter sous peine de sanction ( ou au risque de faire souffrir vos tympans ). Le bureau du principal est chiche d'espace et de décoration, avec pour mobilier un petit bureau et un ordinateur. Ce dernier est équipé d'un logiciel informatique de pointe, censé tenir le comte Olaf à l'écart- enfin, censé, car nul ordinateur n'a jamais pu empêcher un scélérat de s'approcher, fût-il de pointe.

La cantine est une immense salle, occupée par des milliers de bancs, lesquels sont occupés par des milliers d'élèves, lesquels sont occupés à ingurgiter la pitance qui leur est servie. Souvent il s'agit de lasagnes, mais en proportions gargantuesques : un immense plat de la taille d'une piste de danse est continuellement entamé par des cantinières vétu de combinaison visant à les protéger des vapeurs brûlantes. Une salade est servie après.

Les salles de classe ne sont guère nombreuses : on n'aura l'occasion de ne voir que la salle 1, où enseigne le Professeur Remora, et la salle 2, occupée par Madame Alose.

Le grand auditorium - mot signifiant ici : "endroit où les élèves se rassemblent chaque soir, pour y écouter des récitals de violons musicalement insoutenables, et ce jusqu'à des heures indues sous peine de châtiment" - est l'endroit où les élèves se rassemblent chaque soir, pour y écouter des récitals de violons muisicalement insoutenable, et ce jusqu'à des heures indues sous peine de châtiment.

Les dortoirs de Prufrock sont tout de même reconnus pour leur confort : cheminée réconfortante, chambre luxueuse, avec coupe de fruits à disposition est constamment remplie. Mais ces privilèges requiert une petite condition : avoir des parents en vie. Car pour accéder à ces dortoirs, une autorisation signée est de rigueur.

Pour les pauvres élèves qui ne se verraient pas dans ce cas, le seul et unique lieu de repos est une cabane en préfabriqué, affectueusement nommée " Bicoque aux Orphelins". A l'intérieur, trois désavantages s'offrent à vous : des hordes de petits crabes territoriaux peuplent les lit en paille, les plafonds sont enduits de moisissures brunâtre qui coule au compte goutte, et enfin, un papier peint orné de motifs de coeurs criards et mièvre achève l'envie d'y dormir.

L' Académie Alfred J. Prufrock est aujourd'hui fermé, ceci à cause d'une sombre affaire de cambriolage de banque par un de ses professeurs...

Il est encore difficile de savoir si cette école ne possède pas un lien avec la société V.D.C : en effets, ces théories sont basées sur certains éléments, comme le fait que Mr. Remora inculque la prise de note, propre aux compétences des membres de l'organisation, il y a une coupe de fruit dans chaque chambre, et surtout, un étrange libraire habillé de manière insolite pose de curieuses questions au sujet des mères. Aussi, si Nero en est le proviseur-adjoint, qui est le véritable proviseur ? Aucune indication n'est fournie sur lui.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard