Fandom

Le Waterloeux Wiki

La Ville

183pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

C'est l'endroit où se déroulent le plus d'évènements relatés dans la série.Contrairement à la croyance populaire, il n'est dit nulle part dans la série qu'il s'agit d'une capitale (ce qui est logique puisqu'il n'y a pas de pays non plus) ;  il s'agit manifestement d'une mégapole très peuplée. Elle est dite sale, grouillante, particulièrement polluée, lugubre, et dominée par la couleur grise. Elle ressemble donc à la vision largement répandue dans l'art de Londres au dix-neuvième siècle, mais pratiquement toutes les capitales européennes du XIXème siècle ont manifestement inspiré Helquist pour ses illustrations, qui mélangent gothique, néo-gothique, classicisme, art nouveau... Dans l'adaptation cinématographique de la série, l'on avait choisi d'identifier cette ville comme Boston.

Les DistrictsModifier

La ville est organisée en de nombreux quartiers correspondant chacun à une catégorie professionelle : on trouve un quartier des bouchers, des fleuristes et des sculpteurs (cette organisation fait beaucoup plus penser à celle d'une ville européenne qu'américaine).

Parmi les endroits remarquables de cette ville, on notera :

Le quartier banquaire Modifier

La plupart des grandes banques du pays y ont leur siège social, y compris celle de Mr Poe, le Comptoir d'Escompte Pal-Adsu de la banque Degruge, aux dernières nouvelles cambriolé par Mme Alose. Dans ce comptoir sont présents des gardes armés ; l'ensemble est carré et terne, mais extrêmement fréquenté et affairé ; le bureau de Mr Poe, sans fenêtres, est encombré de papiers et de trois téléphones. C'est apparemment dans ce quartier qu'Esmé effectue son travail de conseillère financière ; ces gens d'argent forment apparemment une communauté banquière très fermée. La communauté banquaire est particulièrement influente et refermée, et assez secrète. Au centre du quartier s'élève la Fontaine de la Finance Victorieuse. Parmi les banques mentionnées : Banque Lairhonnète, Centre de Prêts et d'Epargne Rubis-sur-l'Ongle, Services de Finances Vautrobligey.

Le Quartier Poissonnier Modifier

Situé près du port, cet endroit sent le poisson, respire le poisson, et a probablement le goût du poisson.

Le Café SalmonellaModifier

Un des restaurants les plus "in" de la ville, et probablement parce qu'il est en fait plus ou moins aux mains des VDC "scélarats" : clients comme serveurs sont soupçonnés d'être des espions/membres de ce clan. Il semblerait que le Café ait été crée dans le seul but de trouver un moyen facile d'exterminer les saumons détecteurs de fumée que l'autre bord de VDC s'employait à dresser.

Comme son nom l'indique, le café a la particularité de ne servir que des plats à base de saumon (y compris les desserts) ; la décoration est entièrement basée sur le thême du saumon, et des saumons remplissent les vases au lieu de fleurs. On ne raffraichit pas les boissons avec des glaçons mais avec des bouts de saumons congelés. Faire un repas au café se révèle une expérience particulièrement écoeurante du fait de menus très copieux et donc beaucoup trop lassants.

Les environs du Boulevard Noir Modifier

Quartier prestigieux de la ville où se concentre les riches, voire les très riches. La quasi-totalité de ces habitants se trouve obsédée par la mode, ce qui en fait un véritable microcosme assez inaccessible aux communs des mortels et aux opinions plutôt autarciques. Cette population a ses rites bien à elles, comme la vente aux enchères annuelles des objets les plus in au Hall Veblen. Les immeubles, résidentiels pour la plupart, sont très haut. De ce fait le quartier change radicalement d'apparence selon ce qui est considéré in ou non, à grands coûts. Quand l'obscurité était in, d'énormes arbres touffus furent plantés tout le long du Boulevard Noir pour le plonger dans la pénombre ; les stores étaient baissés, les lampadaires éteints. Tout cela a bien sûr été supprimé dès que la mode a changé de camp. Durant le séjour des Baudelaire, les ascenseurs étaient condamnés et les décorations marines fleurissaient partout. On soupçonne fortement que les habitants de ce quartier qui suivent le plus la mode sont en fait aussi ceux qui la façonnent le plus ; la plupart des modes en cours lors du tome VI sont en effet bizarrement celles dont Esmé a besoin pour mener ses plans à bien.

Le 667 Boulevard NoirModifier

Un très imposant immeuble de 66 étages, dont le dernier fut jadis un QG des "bons" VDC, ce qui suggère que l'immeuble entier a été construit par VDC comme une couverture. Il comporte un appartement (immense) par étage, une cage d'escalier et deux ascenseurs. Le premier est un vrai ascenseur qui dessert les appartements du moment que les ascenseurs ne sont pas out, et est présent à chaque étage. Le second n'a qu'une seule porte disponible, au dernier étage face à l'ancien QG, et débouche sur un précipice vide, amorti par un filet, quand on s'y engouffre. Ce précipice est en fait l'entrée du passage secret existant entre cet immeuble et la Demeure Baudelaire. D'après Lemony Snicket, il existerait en fait un étage supplémentaire au dessus du dernier étage. Tous les habitants de cet immeuble sont des victimes de la mode. Parmi eux : l'héroïne du film Psychose, une pseudo-Marie-Antoinette et un certain Avery, ami d'un nain. Fernald y travailla comme portier peu après le tome II. Il semble que l'immeuble ait suscité un regain d'intérêt suite à l'incendie Baudelaire de la part des deux bords de VDC, puisque l'existence du passage secret supposait la survie possible d'un des deux parents.

L'immeuble est une référence au chiffre 666, qui dans la tradition anglo-saxonne est le chiffre du Diable. Le passage où Fernald prétend ne jamais se rappeler si l'immauble fait 48 ou 84 étages est une référence à 1984 de George Orwell ; ne sachant pas dans quelle année situer son roman d'anticipation, il avait inversé les deux chiffres formant l'année de publication (1948) de façon à frapper les consciences ; le personnage du roman passe aussi son temps à confondre dates, noms et lieux sans pouvoir démêler le vrai du faux. 66 est aussi la médiane exacte entre 48 et 84.

L'Appartement PanoramiqueModifier

Ancien QG de VDC, dont les Quagmire ont d'ailleurs le plan dans leurs carnets. Apparemment déserté du fait de la révélation de son emplacement, il sera acheté plus tard par Jérôme, manipulé par son ami Jacques qui préfère que cet avant-poste ne tombe pas aux mains des VDC scélérats.

L'appartement est incroyablement grand : 71 chambres, 849 fenêtres, 612 horloges. Il dispose de pièces pour tous les usages imaginables, et de pièces dont la nature semble incertaine. On s'y perd très facilement. L'endroit dispose d'une immense bibliothèque qu'Esmé remplira de livres sur l'histoire de la mode (on ne sait si les VDC ont emporté les livres avec leur départ où si c'est elle qui s'en est débarassé). Esmé et Jérôme y vivent durant tout leur mariage, jusqu'à ce qu'Esmé parte sur les routes avec Olaf.

Le Quartier d'Olaf Modifier

Les environs incluent la maison d'Olaf, et celle de la Juge Strauss, décrite comme pimpante et accueillante. Elle dispose d'une vaste bibliothèque avec une collection importante d'ouvrages sur le Droit, et d'un Jardin que les Baudelaire aidaient à entretenir durant leur séjour chez Olaf.

Autres Lieux Modifier

L'Hôtel DénouementModifier

Voir sa page consacrée.

Avenue AriaModifier

Doldrum Drive dans la version originale. Les Baudelaire passent devant en se rendant chez Olaf ; plus tard la jeune Béatrice Baudelaire poursuivra Lemony sur cette avenue. C'est une artère très fréquentée où se succèdent des véhicules de types divers.

Fontaine FojetonModifier

Fickle Fountain dans la version originale. Monument aux bas-reliefs élaborés, les enfants ont coutûme d'y jouer même si ses jets d'eau sont assez rares et imprévisibles.

Les Jardins Royaux Modifier

Jardins apparemment incendiés par les VDC scélérats et encore à l'état de cendres lors du début de la série. Jacques Snicket s'est rendu célèbre pour avoir révélé les causes criminelles de cet incendie.

La Librairie Akhmatova Modifier

Librairie où Bertrand Baudelaire avait l'habitude d'emmener Klaus acheter un atlas ou une encyclopédie comme cadeau exceptionnel.

La librairie rend hommage à la poétesse Akhmatova. La traduction française change ce nom en librairie d'Alembert, puisque ce dernier est le fondateur de la première encyclopédie.

La Maternité Pincus Modifier

Hôpital où Béatrice Baudelaire Sr a accouché de Sunny. Le nom du lieu est hautement ironique puisque Pincus est l'inventeur de la contraception chimique.

Le Musée des Inventions VerneModifier

Musée favori de Violette. Ses parents l'y emmenaient régulièrement, tradition que Jérôme réitèrera lorsqu'il aura la garde des trois enfants. C'est apparemment dans ce musée, à l'âge de deux ans, que Violette a trouvé sa vocation.

Le musée est bien évidemment un hommage à Jules Verne, qui, chose surprenante, n'est pas un inventeur. Néanmoins, en tant qu'écrivain de science-fiction, Verne s'est fait après coup une certaine réputation d'esprit visionnaire par sa capicité à anticiper de nombreuses technologies futures.

Retour à la page des Localisations LovecraftesquesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard