FANDOM



BiographieModifier

PasséModifier

Strauss a affirmé avoir toujours voulu devenir actrice depuis son enfance. Elle est assez vieille, car elle avait affirmé avoir exercé l'activité criminelle de voleuse

s de chevaux pendant "des années" lorsqu'elle avait "l'âge" d'Esmé. A la suite d'une crise de conscience, elle se repent et entame une carrière dans le droit. Elle finira Juge à la Haute Cour, complètement ignorante de la véritable identité de ses deux autres collègues.

A ce stade, on ne sait pas si la Juge Abbott est ou non un membre de V.D.C. car deux éléments le laissent supposer : la possession d'une bibliothèque et le fait que le déguisement de juge fait partie des costumes de l'organisation. Néanmoins, son comportement laisse à penser qu'elle n'en fait pas partie ( sutout le fait qu'elle ne se méfie pas d'Olaf ), et surtout par le fait qu'à sa réapparition elle révèle s'y être enrôlée plus tard, postérieurement à son adieu aux Baudelaire.

Tome IModifier

Durant le Tome I, elle travaille sur une affaire judiciaire impliquant une plante carnivore (volée au Pavillon des Plantes empoisonnées des Jardins Royaux, d'après Lemony) et l'usage illégal de la carte de visite d'un tiers.

Bien que Juge de la Haute Cour, Judy Sybil Abbott est de nature très chaleureuse. Les orphelins le constate dès leur première rencontre est sont enchanté à l'idée de vivre sous son toit - une maisonnette proprette garnie de fleurs. Hélas, il s'agit d'un malentendu car le véritable tuteur qu'il vont recevoir n'est que le voisin de cette charmante dame, qui fait contraste avec sa voisine de part la masure délabré dans laquelle il règne.

A la fin du tome I, Olaf la fait prendre part à la pièce du Mariage Merveilleux, à sa grande joie car elle affirme avoir toujour révée de la scène. Elle fait preuve d'une grande excitation face à la pièce, sans savoir que sa participation est un des éléments qui feront que le mariage contracté dans la pièce sera parfaitement légal au regard de la loi. Quand la juge apprend ce qui s'est joué à son insu, elle est bouleversée mais dit que la loi l'empêche d'annuler le mariage. Fort heureusement, Violette observe une faille en jouant sur les mots de la loi et la juge trouve cet élément suffisant pour ne pas accepter le contrat, et fait échouer les plans du comte de justesse.

A la fin du premier tome, elle ne propose pour adopter les enfants, mais le testament stipule que seul des personnes apparentées aux Baudelaire peuvent en prendre la garde.

IntervalleModifier

On ne sait pas trop ce que Strauss a effectué avant sa réapparition dans le tome XII, mais elle affirme avoir tenté d'arranger l'affaire Baudelaire après la mort du docteur Montgomery, sans succès, et de s'être beaucoup appuyée sur ses collègues pour arranger la situation des orphelins - sans savoir que leur appartenance au mauvais côté du schisme n'a fait que l'empirer. Elle a fini par tomber dans ses recherches sur des VDC du bon côté du schisme, qui semblent l'avoir mise au parfum et engagée dans leurs missions. Lorsqu'a commencé à émerger l'affaire JS, elle a reçu de nombreux messages de VDC non-identifiés, qu'elle croyait réellement adressés à elle. Il est évident qu'une partie des VDC la soupçonnait effectivement d'être le véritable JS. Elle décide de profiter de la réunion VDC à l'Hôtel, en coopération avec Dewey, pour la transformer en gigantesque procès où tous les VDC de l'autre côté du schisme seront jugés par elle et ses deux collègues.

Tome XIIModifier

Strauss était probablement à l'intérieur du taxi qui suivait celui de Kit Snicket dans le chapitre I, en route vers l'Hôtel. Elle est probablement, en ce cas, arrivée par l'autre facade du bâtiment. Elle passe la journée du Mardi avec Jérôme à observer le ciel avec ses Visionnettes et reporte à Dewey que les bons VDC "vont tous manger du corbeau," à savoir que les VDC de l'autre côté du schisme prévoient de tuer les corbeaux voyageurs "censés" apporter le sucrier. Elle a aussi appris à Dewey qu'Esmé était en possession d'un lance-harpons.

La nuit suivante, elle émerge du taxi du mystérieux homme à la cigarette et profite de retrouvailles émouvantes avec les Baudelaire, de courte durée du fait de l'arrivée d'Olaf. Elle apprend avec consternation que c'est Violette qui a donné le lance-harpon à Esmé.

Après la mort de Dewey, elle tente d'empêcher le lynchage des Baudelaire par les clients de l'Hôtel en affirmant que leur procès aura lieu le lendemain.

PersonnalitéModifier

La juge Abbott figure dans le premier tome parmis la première des personnages sympathiques et bien attentionnés des Baudelaire, mais s'avère comme nombre de ce type de personnage assez inneficace. A part son jardinage, seul sont travail la préoccupe. Elle déteste lire les livres de droit, malgré leur nécessité dans ses affaires.

Elle ne se doute aucunement des agissements perfide de celui qui ne vit qu'à quelque pas de chez elle - les orphelins ne le lui révèlent pas durant le premier tome. Elle invitent les Baudelaire à venir sous son toit pendant quelques heures et met à leur disposition sa bibliothèque, connue pour être très imposante ( bien que moins grande que celle de la Demeure Baudelaire).

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard