FANDOM



"Si tout fonctionne comme prévu, il n'y aura plus jamais moyen de redescendre - et pourquoi faire après tout ?"

- Hector, tome VII

Hector est l'homme à tout faire de Villeneuve-Des-Corbeaux (Village of Fowl Devotees) qui apparaît dans le tome VII, The Vile Village.

Biographie Modifier

Durant ATWQ Modifier

Hector est grosso-modo un an plus jeune que Lemony : dans ATWQ, il a douze ans quand Lemony vient d'en avoir treize. Il fête ce douzième anniversaire à la fin du premier tome d'ATWQ, en compagnie de Lemony à son hôtel de Salencres-sur-Mer. Il semble qu'il ait eu une enfance assez similaire à celle des autres jeunes VDC en formation de l'époque. Lemony lui accorde à l'époque une confiance absolue et lui dit tout de ce qui est véritablement arrivé en ville et qu'il n'inclura pas dans son rapport. Hector, de ce fait, semble très au fait des différentes arcanes de VDC ; il connaît notamment Monty et Haruki. Malgré sa désapprobation, il laisse Lemony vaquer à son plan et lui confie sa chemise, dans laquelle est brodée la carte des égouts de la ville, document qui selon lui a été particulièrement difficile à obtenir. Il conseille néanmoins à Lemony de tout laisser tomber, et semble déjà à l'époque posséder un goût prononcé pour la cuisine mexicaine. Il quitte la ville par ballon dirigeable. Il possède son propre chaperon à l'époque et ce membre de VDC l'a chargé de prendre des photos aériennes de certaines parties éloignées de la mer ; quelque chose d’inquiétant y aurait été vu. Il ne compte pas retourner à la ville avant plusieurs mois, ce qui fait que Lemony ne lui confie pas le paquet qu'il comptait lui remettre, brodé dans sa propre veste. Hector est très contrarié d'apprendre que Kit devra effectuer la mission toute seule dans les égouts, et Lemony et lui se quittent fâchés.

Durant les Désastreuses Aventures Modifier

Hector est le factotum - l'homme à tout faire, mais plutôt un larbin en l'occurence - de Villeneuve-Des-Corbeaux, lieu où se déroulent les pérégrinations des Baudelaire dans le tome VII. C'est un homme décrit comme assez maigre, vêtu d'un bleu de travail. Sa particularité est son extrême embarras quand il est face aux Anciens de la ville - timidité qui le contrait à rester toujours sans rien dire en leur présence, et accepter même les pires injustices. Mais en l'absence de ceux qui l'exploitent, il se revèle être un individu tout à fait intègre et sympathique, comme les Baudelaire le constateront. Il déteste en réalité ceux pour qui il travaille, et désapprouve toutes leurs règles stupides.

C'est sans doute ce qui l'amène à enfreindre en cachette certaines des constitutions de la ville - il possède chez lui tous les livres de la bibliothèque municipal qui ont été interdits, et construit clandestinement sa plus grande oeuvre : l' AHAA, l' Aérostat Habitable Absolument Autonome, sorte de montgolfière très élaboré, d'une envergure colossale, où toute une famille pourrait habiter, avec des ressources et une autonomie faite pour durer indéfiniment. Cela dénote une très poussée aptitude à la mécanique de la part cet homme, et explique que les V.D.C. l'aient choisi. Néanmoins, à cause de problèmes techniques sa machine ne décollera véritablement qu'au tome VII avec l'aide précieuse de Violette Baudelaire.

' Hector.jpg

L' AHAA d' Hector

Hector possède entre autre, contrairement à ce que son statut le laisserait penser, un certain bagage littéraire ( il sait réciter du Lewis Carroll ou connait Odgen Nash ) et un talent culinaire certain, spécialement pour les plats mexicains. Des qualités ou des faits qui le rapprochent des V.D.C.

Dans le tome VII, il arrive à s'évader de la ville à bord de son aérostat et emmène avec lui Isadora et Duncan Beauxdraps, mais les Baudelaire manqueront le départ. Il aura au moins eu l'occasion de surmonter sa timidité et dire ce qu'il pense à ses ancien oppresseurs que furent les Villecorbaliens.

Il disparaît ainsi avec les Beauxdraps dans les airs, la machine étant censée ne jamais redescendre sur terre. Les Baudelaire ainsi n'auront plus l'occasion de les revoir, quoiqu'ils s'inquiètent toujours pour leur sort. La machine est un peu aperçue dans le tome X, de très loin, et ils étaient censés arriver jeudi à l'hôtel dénouement. Malheureusement, les Baudelaire reçoivent de terrible nouvelles concernant Hector et les Beauxdraps : la machine chuta en plein océan et Hector et ses protégés, ainsi que d'autres furent avalés par le grand Inconnu. Ainsi, puisque la nature du grand inconnu est par définition ambiguë, l'on ne sait si Hector est à présent mort ou en parfaite sécurité.

Liens avec V.D.C. Modifier

Il est certain qu'Hector fait parti des V.D.C., mais l'information tient surtout à une phrase dans l' Autobiographie Non-Autorisée de Lemony Snicket, où Jacques Snicket, dans une lettre a son frère, dit ceci : "[...] comme si l'un de nous restait cloué au sol tandis que l'autre s'élevait dans les airs, peut-être à bord de ce merveilleux engin volant que H nous dit toujours vouloir bâtir, tu sais, ces fameux ballons à air chaud." La description ne fait aucun doute, ainsi Hector ( H ) ferait donc supposément parti des V.D.C.

On lui attribue également un certain lien de parenté avec les Amberlu ( la famille du mari de la tante Aggrippine, Ignace Amberlu ). On sait qu'Ignace a un frère prénommé Gregor Amberlu. Et selon un arbre généalogique contenu dans l' Autobiographie Non-Autorisée, une fratrie de trois enfant porterait les initiales "G", "H", "I". Ignace et Gregor sont frères, peut-être Hector désignerait-il le "H" ? Le seul autre candidat possible peut être Hal.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard