FANDOM



"Êtes vous bien qui je pense ?"

- Citation attribuée à Ernest (ou Franck ?)

Ernest Dénouement est un des triplés Dénouement, les trois gérants s'occupant de la direction de l'Hôtel Dénouement, un des principaux Q.G. de la société VDC et plus connu plus récemment sous le nom de "dernier lieu sûr".

Identité Modifier

Comme ses deux frères, Ernest a commencé sa formation de VDC dans le quartier général des Monts Mainmorte vers ses cinq ans, la veille de l'incendie de son foyer qui prit la vie de ses parents : c'est donc un des orphelins entraînés par la société. Il appartient naturellement au "mauvais" côté du schisme qu'Olaf "dirige" officieusement. Tout comme son frère Franck, qui lui ressemble de façon totalement identique mais appartient à l'autre bord du schisme, son travail consiste à aider ses associés dans l'immense jungle chiffrée de l'hôtel, à faire échouer les plans des volontaires, et, accessoirement, à exécuter les plans d'Olaf. Il profite de sa ressemblance parfaite avec son frère pour se faire régulièrement passer pour lui (nôtons que ce dernier ne se gêne pas non plus pour faire de même)... C'est dire le climat de confusion et de soupçon qui reigne à l'Hôtel. On sait très peu de choses sur Ernest, mais il semble qu'il ait quelque peu gardé son amour fraternel puisque Frank est toujours en vie et semble cohabiter pacifiquement avec lui, même s'ils sont ennemis. Il ne semble d'ailleurs n'avoir jamais non plus révélé l'existence de son autre frère, Dewey, qui dirige également l'hôtel et se fait passer pour une figure légendaire. On peut légitimement se demander comment Ernest a décidé de rejoindre l'association de scélérats qui a probablement commandité le meurtre de ses parents... Cette contradiction le rapproche du caractère de Fernald. Il apparaît à plusieurs reprises dans le tome 12, mais il est très difficile de déterminer à quel moment précis, son frère et lui ne cessant de masquer leur véritable identité. Néanmoins, il est certain qu'il était bien le gérant rencontré par Klaus dans le cinquième chapitre : il lui a ordonné de plaquer le papier à oiseaux sous la fenêtre du sauna pour empêcher la livraison du sucrier. De plus, il a confié Monsieur (directeur de la scierie Fleurbon-Laubaine) et son associé Charles aux bons soins de Bretzella, déguisée en chimiste, en leur proposant de se rendre dans la salle 547, qui correspond à la chimie organique et contient "des choses odorantes." Était-ce là qu'étaient réalisés les famaux hors-d'œuvre empoisonnés à la fausse Golmotte Médusoïde qu'Esmé désirait servir aux invités de sa réception ? On ne sait pas si Ernest est bien mort dans l'incendie de l'hôtel, mais l'auteur semble certifier qu'il ne fait aucune réapparition dans le tome 13.

Origine du NomModifier

Comme pour son frère, le prénom de ce personnage est très ironique : "Ernest" se prononce de la même façon qu'Earnest, qui signifie "candide, sincère, constant," alors que ce personnage passe justement son temps à dissimuler aux autres ce qu'il est réellement. Il pourrait également être une référence au roman d'Oscar Wilde, "The importance of being earnest." Quant à la symbolique du Dénouement, elle est largement développée dans la série en elle-même.

Ne PAS voir aussi Modifier

La page consacré, en parallèle, à son frère, Franck Dénouement.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard